SCPI : l’investissement anti crises

Vos finances sont impactées par la crise sanitaire du coronavirus et vous recherchez un système d’investissement sûr ? Selon un puissant multimillionnaire, l’immobilier est un secteur qui bouge lentement et qui résiste mieux aux fluctuations boursières. La pandémie du coronavirus a bien prouvé cette affirmation car comparativement à la bourse les impacts sur les SCPI sont quasi invisibles. Pour se créer une source de revenus sur le long terme, les sociétés civiles de placements immobiliers, sont une excellente alternative. Voici quelques raisons pour vous aider à vous décider.

Les SCPI toujours résilientes face aux crises

L’histoire des crises financières montre que ces dernières ont toujours laissé des traces considérables sur le marché boursier. En revanche, les SCPI semblent jusque-là avoir eu plus de résilience. En 2008, l’indice économique CAC 40 a connu une chute de 40 % plongeant ainsi la bourse dans des jours sombres. Au même moment, les SCPI n’ont perdu qu’environ 6 % de leur valeur. Il est donc évident que les deux domaines n’ont pas le même mode de fonctionnement.

En un an (de 2019 à 2020) de pandémie de la covid-19, les sociétés civiles de placement de capital ont connu une croissance de 24 %. Par contre, il n’y a pas que les chiffres qui témoignent de la ténacité de l’immobilier en période de crise. La gestion technique joue elle aussi un rôle central dans le maintien de ces performances. La baisse de revenus connue par de nombreux individus et entreprises locataires auprès des SCPI devait en principe causer l’effondrement de celles-ci.

Curieusement, les dirigeants ont trouvé une solution assez efficace pour réduire les dommages. Ils ont révisé les contrats de location en prolongeant leurs durées et en allégeant le paiement des mensualités. Ces révisions concernent principalement les locataires dont les activités ont été largement affectées par la pandémie. Il s’agit de ceux travaillant dans les secteurs comme :

  • la restauration,
  • l’hôtellerie,
  • l’agroalimentaire, etc.

Parallèlement, pour contrer les éventuelles baisses de rendement qu’engendreraient ces mises à jour, les SCPI ont immédiatement diversifié leurs investissements. Plusieurs sociétés comme CORUM XL et CORUM Origin n’ont pas hésité à investir à l’extérieur (au moins dix pays pour les deux SCPI).

Les SCPI pour détenir un patrimoine immobilier

Les SCPI permettent à tout individu d’investir dans l’immobilier sans avoir à gérer l’évolution de l’investissement. Les formes de SCPI les plus connues sont :

  • SCPI rendement,
  • SCPI plus-value et
  • SCPI fiscales.

Les SCPI de rendement vous permettent de percevoir un revenu régulier sur les frais de location. Pour celles fiscales, vous pouvez bénéficier d’importantes réductions sur le paiement de vos impôts. Lesdits abattements tiennent compte de la juridiction fiscale à laquelle vous appartenez.

Les avantages à investir dans les SCPI sont multiples. Vous détiendrez une source de revenus pour gérer vos mensualités de la meilleure des manières. Il s’agit aussi d’un moyen efficace pour bien préparer la retraite. Par ailleurs, les investissements en SCPI sont avant tout une forme d’épargne rentable. Comparativement aux intérêts générés par un compte d’épargne bancaire, les SCPI, sont largement plus avantageuses. Enfin, si vous souhaitez simplement diversifier vos avoirs sans pour autant vous occuper de la paperasse, ces sociétés sont parfaites.

Un investissement simple, relativement sûr et prometteur

Le principe d’investissement dans les SCPI n’est pas complexe mais nécessite une présence d’esprit de votre part.

Identifier la SCPI correspondant à ses attentes

Vous devez choisir une société dont le mode de fonctionnement répond à vos attentes en matière d’investissement. Pour cela, le type de SCPI (rendement, plus-value, fiscale) est le premier facteur à prendre en compte. Le coût de l’action est à évaluer aussi. Toutefois, pour la plupart des SCPI, il suffit de quelques centaines d’euros pour posséder une part dans la société. Il faut juste savoir qu’une seule action ne vous rapportera pas grand-chose. C’est donc à vous de décider combien vous êtes prêts à investir.

Votre argent « travaille » pour vous

Votre investissement sera utilisé par la SCPI pour acquérir des biens immobiliers (notamment du mobilier locatif). Généralement, il s’agit d’immeubles de bureaux et des appartements d’habitation. En principe, vous percevez vos intérêts selon le nombre de parts que vous détenez. Les versements sont soit mensuels soit annuels. Par ailleurs, vous avez le privilège de participer aux assemblées générales si la SCPI fonctionne selon ce principe. Même si a priori ces sociétés sont sûres, notez que c’est un investissement comme tout autre que vous ferez. Par conséquent, le risque d’une éventuelle perte de capital n’est pas à ignorer.

Investir en SCPI : opter pour les sociétés à investissements diversifiés

Pour profiter des meilleures plus-values avec les sociétés civiles de placement immobilières, privilégiez la diversification. En effet, la plupart de ces entreprises se basent sur une seule forme d’investissement. Ils investissent dans les immeubles de bureaux, bâtiments commerciaux ou appartements résidentiels. Intégrer une société qui ne prend en compte qu’un seul de ses placements vous limite considérablement. Vos chances de faire d’importants profits diminuent considérablement. En revanche, pour les sociétés diversifiées, les taux à terme sont importants.

Somme toute, depuis plusieurs années les SCPI ont fait preuve d’une impressionnante résilience face aux crises financières. La pandémie du coronavirus n’a fait que confirmé cette réalité. Il s’agit une forme d’investissement simple, tangible et générant des revenus substantiels en fonction de la somme investie. Les SCPI sont à la portée de tous. Celles qui souhaitent avoir des conditions de vie meilleures peuvent se lancer dans ce type de placement. Quoi qu’il en soit il s’agit à la base d’un investissement de capital. Par conséquent, le risque n’est pas nul.

Il est possible de diversifier en utilisant les SCPI Européennes. Les SCPI investissent historiquement sur le territoire français. Cependant, de plus en plus de SCPI commencent à investir de plus en plus à l’étranger : Allemagne, Italie, Portugal, etc. Cet investissement diversifié renforce encore leur potentiel anti crise. Pour l’instant, peu de SCPI investissent en dehors de la zone euro afin d’éviter le risque de change. Mais il parâit probable que cet offre se développe à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *